NOUVELLES
12/06/2013 08:21 EDT | Actualisé 12/08/2013 05:12 EDT

Captage d'émissions de dioxyde de carbone: étude en cours en Nouvelle-Écosse

SYDNEY, N.-É. - Une corporation sans but lucratif de la Nouvelle-Écosse entreprend une étude géologique visant à savoir s'il sera un jour possible de stocker à un kilomètre de profondeur du dioxyde de carbone dans la région de Sydney.

L'organisme Carbon Capture and Storage Research Consortium of Nova Scotia envisage d'enfouir annuellement dans ce site quelque deux mégatonnes de CO-2.

Le président et chef de l'exploitation de la corporation, Carl Poirier, explique que le dioxyde serait pressurisé afin qu'il ait une texture semblable à celle de l'eau.

L'organisme doit toutefois demander la permission à quelque 90 propriétaires de la région pour pouvoir mener ses expériences géologiques. Des forages d'environ 9 mètres de profondeur sont prévus en plusieurs endroits afin que des analyses préliminaires du sous-sol puissent être faites.

Carl Poirier rappelle que de semblables méthodes de captage et de stockage de dioxyde de carbone existent déjà ailleurs, notamment en Alberta.