NOUVELLES
11/06/2013 06:57 EDT | Actualisé 11/08/2013 05:12 EDT

Petronas dépensera 16 milliards $ pour une usine dans l'ouest canadien

KUALA LUMPUR, Malaisie - La société d'État malaisienne Petronas s'attend à dépenser jusqu'à 16 milliards $ US pour construire des installations d'exportation de gaz naturel liquéfié (GNL) dans l'Ouest canadien.

L'entreprise dépenserait entre 9 et 11 milliards $ pour construire deux usines de liquéfaction de gaz naturel près de la côte Ouest en Colombie-Britannique, a précisé mardi le vice-président de la planification corporative chez Petronas, Arif Mahmood.

Un autre 5 milliards $ US serait investi dans un pipeline de 750 kilomètres construit par TransCanada (TSX:TRP) afin d'acheminer le gaz aux usines, a ajouté le vice-président dans un courriel à l'Associated Press.

Le projet de GNL Pacific Northwest, sur l'île Lelu dans le district de Port Edward, liquéfiera et exportera du gaz naturel produit par Progress Energy Canada dans le nord-est de la province.

Petronas a racheté l'an dernier Progress, de Calgary, dans le cadre d'une transaction amicale de six milliards $. Les deux entreprises avaient déjà collaboré sur divers projets.

TransCanada avait pour sa part accepté en janvier de concevoir, construire, détenir et exploiter la proposition du projet Prince Rupert Gas Transmission pour Progress Energy.

La japonaise Japan Petroleum Exploration s'est engagée en mars à acheter le GNL produit par les nouvelles installations.

Japex a en outre accepté de prendre une participation de 10 pour cent dans les propriétés de Petronas dans la formation de Montney en Colombie-Britannique, ainsi que dans l'usine de l'île Lelu.

Le gaz sera refroidi à l'état liquide afin de pouvoir être transporté par navire pétrolier à travers le Pacifique.