NOUVELLES
11/06/2013 06:12 EDT | Actualisé 11/08/2013 05:12 EDT

Manitoba: expulsion lundi de Monty Ray Turner vers le Colorado aux États-Unis

WINNIPEG - L'homme du Colorado accusé d'avoir attaqué l'épouse dont il est séparé et d'avoir enlevé leur enfant a quitté le Canada lundi après avoir séjourné pendant un certain temps au Manitoba.

La Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada a déclaré vendredi dernier que Monty Ray Turner ne pouvait demeurer au pays en raison des graves accusations criminelles qui pèsent contre lui aux États-Unis.

L'homme de 51 ans est soupçonné d'être entré par effraction dans la maison de son épouse le mois dernier et de l'avoir attaquée avec un pistolet à impulsion électrique et du gaz de poivre avant de kidnapper leur enfant âgé de trois ans.

Monty Ray Turner et son garçon ont été retrouvés le jour suivant dans un motel de Brandon, au Manitoba.

Une porte-parole de l'Agence des services frontaliers du Canada, Lisa White, confirme que M.Turner n'est pas entré au pays par un poste frontalier. Elle refuse toutefois d'en dire davantage; on ignore donc comment le ravisseur a pu se faufiler au Canada en automobile malgré l'émission d'un mandat d'arrestation à son endroit.