NOUVELLES
11/06/2013 10:56 EDT | Actualisé 11/08/2013 05:12 EDT

La police lance un appel aux adolescents qui envoient des photos d'eux-mêmes nus

MONTRÉAL - La Sûreté du Québec (SQ) lance un appel aux adolescents qui s'amusent à échanger des photos d'eux, nus, par le biais de leurs appareils électroniques.

La police rappelle qu'il s'agit d'un acte criminel puisqu'il est interdit par la loi de posséder ou de transférer une photo d'un mineur nu ou exposant ses parties intimes.

La SQ stipule même que des accusations de possession de pornographie juvénile peuvent être déposées contre ceux et celles qui reçoivent de telles photos sur leur cellulaire.

La police fait également appel aux parents pour sensibiliser les jeunes aux risques légaux auxquels ils s'exposent s'ils s'adonnent à ce genre de pratiques.