NOUVELLES
11/06/2013 06:14 EDT | Actualisé 11/08/2013 05:12 EDT

La « veuve noire » condamnée à trois ans et demi de prison

La Néo-Écossaise Melissa Ann Shepard, surnommée la veuve noire, reçoit une peine d'emprionnement pour avoir administré un produit nocif à son mari peu après leur mariage.

Mme Shepard, 78 ans, a comparu en cour, à Sydney, pour le prononcer de sa peine. Elle a été condamnée à trois ans et demi de prison, moins le temps qu'elle a déjà passé derrière les barreaux.

Elle a reconnu, lundi, sa culpabilité à deux chefs d'accusation : avoir administré une substance nocive à sa victime et ne pas lui avoir fourni les soins nécessaires à l'existence.

La Couronne et la défense se sont entendues sur ces accusations. Shephard avait d'abord été accusée de tentative de meurtre, mais la cour a laissé tomber cette accusation.

Melissa Ann Shephard a épousé Fred Weeks en septembre 2012, au Cap-Breton. Elle a été arrêtée peu après lorsque son mari a été hospitalisé. On a appris, lundi en cour, qu'elle avait mis une substance tranquillisante dans le café de son mari, deux fois par jour

Le passé de Melissa Ann Shephard

Mme Shephard est surnommée la veuve noire parce qu'elle a successivement épousé plusieurs hommes qui sont par la suite tombés malades ou morts dans des circonstances nébuleuses.

En 1991, en Nouvelle-Écosse, Mme Shephard a été condamnée à six ans de prison pour homicide involontaire coupable. Elle avait drogué son premier mari, Gordon Stewart, et lui était passée sur le corps en automobile à deux reprises.

En 2000, elle a épousé un Américain en Floride, Robert Friedrich. La santé de M. Friedrich a commencé à décliner l'année suivante, et sa famille soutenait que son argent commençait à disparaître. M Friedrich est mort en 2002. Aucune accusation n'a été portée contre qui que ce soit.

En 2005, Mme Shephard a été condamnée à cinq ans de prison pour vol, fabrication et emploi de faux documents. Ces accusations découlaient de sa relation avec un autre homme de la Floride.