NOUVELLES
10/06/2013 08:09 EDT | Actualisé 10/08/2013 05:12 EDT

Une série d'attentats à la voiture piégée fait au moins 57 morts en Irak

BAGDAD - Une série d'attentats à la voiture piégée a ébranlé le centre et le nord de l'Irak lundi, tuant au moins 57 personnes, ont annoncé des responsables.

L'attaque la plus meurtrière s'est produite dans la province de Diyala, où trois véhicules piégés ont explosé presque simultanément près d'un marché de fruits et légumes de la ville de Jidaidat al-Shatt, à une soixantaine de kilomètres de Baqouba. Les explosions ont fait 15 morts et 46 blessés.

Peu après le triple attentat, les forces de sécurité ont bouclé les routes reliant Baqouba à Bagdad, dans une apparente tentative d'empêcher de nouvelles attaques.

En début d'après-midi, un autre véhicule piégé a explosé près d'un marché de poissons de Taji, en banlieue de la capitale, tuant sept civils et en blessant 25 autres, d'après la police.

Dans la ville de Tuz Khormato, dans le nord du pays, une voiture piégée a explosé près d'un petit marché extérieur peu avant le coucher du soleil, faisant trois morts et 22 blessés. La ville est située à environ 200 kilomètres de Bagdad.

En soirée, une série d'attentats à la voiture piégée a frappé la ville de Mossoul, dans le nord, tuant au moins 24 personnes et en blessant 114 autres, selon le gouverneur de la province de Ninevah, Atheel al-Nujaifi.

Selon la police de Mossoul, un kamikaze a précipité son véhicule contre un poste de police, tuant sept policiers et un civil. Dans une autre attaque, un kamikaze a déclenché sa voiture piégée à un point de contrôle des forces de l'ordre, tuant trois personnes. Une autre attaque semblable contre un poste de sécurité a tué trois policiers.

Les autorités ont imposé un couvre-feu à Mossoul après les attentats.

Un véhicule piégé a également explosé près d'un poste de contrôle près de Madain, à environ 20 kilomètres au sud-est de Bagdad, tuant quatre militaires et en blessant dix autres, selon la police.

Quatre autres personnes ont été tuées lundi soir quand une voiture piégée a explosé près d'un café de Sadr City, un quartier chiite de Bagdad. L'explosion a également fait 12 blessés, selon la police.

Une autre explosion survenue dans le quartier Al-Ameen, dans le sud-est de Bagdad, a fait six blessés.

Selon les Nations unies, au moins 1045 Irakiens ont été tués en mai à travers le pays, comparativement à 712 en avril. D'après un décompte de l'Associated Press, plus de 100 personnes ont péri dans les violences en Irak depuis le début du mois de juin.