NOUVELLES
10/06/2013 02:49 EDT | Actualisé 10/08/2013 05:12 EDT

Les Bosniens exigent que leurs députés fassent leur travail

SARAJEVO, Bosnie-Herzégovine - Des centaines de personnes ont marché vers le parlement de Sarajevo, lundi, alors que les manifestations antigouvernementales en Bosnie-Herzégovine entraient dans leur deuxième semaine.

Le mouvement a commencé mercredi dernier, quand de jeunes parents en colère ont encerclé le parlement pour demander aux députés d'adopter une loi sur les numéros d'identification nationaux, dont les citoyens ont besoin pour obtenir des documents officiels comme un passeport. L'ancienne loi a expiré en février et tous les bébés nés dans le pays depuis ne possèdent pas de documents d'identité.

Jeudi, plus de 1500 députés et autres responsables s'étaient retrouvés coincés dans le parlement jusqu'à ce que la police les libère, après un affrontement de 12 heures avec les manifestants, dont faisaient partie des mères avec leur poussette.

Lundi, des Bosniens sont de nouveau descendus dans les rues pour réclamer que les politiciens fassent leur travail et cessent les disputes ethniques. Les manifestants ont marché devant des édifices gouvernementaux, dont celui de la présidence, avant de se rassembler devant le parlement.