NOUVELLES
09/06/2013 05:57 EDT | Actualisé 09/08/2013 05:12 EDT

Mark Webber frôle le podium, mais termine 4e et fulmine contre Van der Garde

MONTRÉAL - De tous les pilotes qui aspiraient au podium dimanche au Grand Prix du Canada, nul n'était plus déçu et frustré que le pilote Red Bull Mark Webber.

Webber, qui a finalement terminé quatrième, était impliqué dans une lutte pour la troisième position vers la mi-course, en compagnie de Nico Rosberg (Mercedes) et Fernando Alonso (Ferrari).

Il est toutefois entré en contact avec le retardataire Giedo Van der Garde (Caterham), tandis qu'il tentait de lui prendre un tour à l'épingle. En conséquence, son aileron avant a été endommagé et il a perdu de l'aérodynamisme. Van der Garde a écopé une pénalité de 10 secondes aux puits, qu'il a purgée au 41e tour.

L'Australien fulminait à l'issue de l'épreuve puisque son bolide était très rapide, ayant même réalisé le meilleur tour de l'épreuve en 1:16,182, lors du 69e passage.

«De toute évidence c'était sa faute, a déclaré sans détour Webber. C'était une pénalité stupide puisqu'il a endommagé mon aileron avant. J'ignore s'il a suffisamment de concentration pour piloter un bolide semblable, mais il y avait plusieurs drapeaux bleus à l'entrée de l'épingle tandis que j'approchais, et il les a ignorés. Je ne pouvais pas y croire. Oui, tu peux te battre pour une position, mais quand un pilote qui se bat pour la tête tente de te prendre un tour, tu dois céder le passage.»

Pour Rosberg, tout s'est joué au 32e tour, lorsqu'Alonso et Webber l'ont dépassé coup sur coup. Rosberg est alors entré aux puits pour changer de pneus, et n'a jamais pu espérer se battre pour un podium montréalais.

«Je crois qu'on s'est trompé en utilisant les pneus super-tendres pour la deuxième fois de l'épreuve. Les pneus durs étaient de toute évidence les meilleurs aujourd'hui (dimanche), mais même en optimisant tout je n'avais pas la vitesse nécessaire pour aller au-delà de la cinquième position», a relaté le vainqueur du Grand Prix de Monaco, qui a tout de même récolté 10 points de classement dimanche.

Webber est désormais cinquième au classement des pilotes avec 69 points, tandis que Rosberg vient tout juste derrière en sixième place avec 57.