NOUVELLES
09/06/2013 03:28 EDT | Actualisé 09/08/2013 05:12 EDT

La tempête Andrea épargne quelque peu Terre-Neuve et bifurque au large

SAINT-JEAN, T.-N.-L. - Avec son dernier souffle, la tempête tropicale Andrea a déversé de fortes pluies sur certaines régions de Terre-Neuve cette fin de semaine avant de se diriger vers le large, sans toutefois s'y délester d'autant d'eau qu'elle ne l'avait fait au-dessus des Maritimes samedi.

La tempête a laisser tomber au moins 60 millimètres de pluie dans plusieurs régions des provinces maritimes, et a été blâmée pour des ruptures de courant ayant affecté plusieurs milliers de foyers.

Au Nouveau-Brunswick, on a rapporté plus des précipitations de plus de 90 millimètres sur Grand Manan Island.

Samedi soir, Andrea est arrivée au-dessus du sud de Terre-Neuve.

Le Centre canadien de prévision des ouragans, à Halifax, a précisé que les plus fortes pluies ont été signalées à Winterland, dans la péninsule de Burin, qui a reçu environ 55 millimètres de pluie.

Sur la péninsule d'Avalon, la ville d'Argentina a été trempée par plus de 42 millimètres d'eau, tandis qu'à Saint-Jean, la capitale, les habitants se protégeaient de précipitations d'environ 26 millimètres.

Dimanche matin, les péninsules de Bonavista et d'Avalon ne signalaient que des pluies faibles ou modérées.

Au dire du centre de prévision des ouragans, Andrea ne devrait pas avoir d'autre impact sur terre, bien que des avertissements de bourrasques demeurent en vigueur pour les régions maritimes au sud-est de Terre-Neuve.