Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le rappel des patients se poursuit à l'Hôtel-Dieu de Lévis

La ligne téléphonique mise à la disposition des patients de l'Hôtel-Dieu de Lévis visés par un rappel ne dérougit pas. Ils sont près de 1000 à l'avoir contactée depuis qu'elle a été mise en fonction, mardi.

Les patients visés doivent subir un test de dépistage du VIH et des hépatites B et C en raison d'un écho-endoscope mal désinfecté.

Même si les autorités parlent de risques minimes d'infection, ils sont nombreux à être inquiets. C'est le cas de Danielle Desbiens qui, atteinte de la maladie de Crown, a passé en 2008 un examen d'écho-endoscopie.

À ses yeux, cette erreur de l'hôpital est inacceptable même si la direction de l'établissement se fait rassurante pour les patients. « C'est inacceptable et je peux aussi vous dire que cet examen-là est très difficile à passer. Inévitablement, s'il y a des actions qui seront prises dans le futur, c'est toute la société qui va être obligée de compenser pour ça », affirme-t-elle.

Mardi, le ministre de la Santé, Réjean Hébert, a confirmé que les quatre autres hôpitaux de la province qui utilisent un écho-endoscope respectent les procédures de stérilisation.

Pour les patients visés par ce rappel, le numéro de téléphone du Centre d'appel de l'Hôtel-Dieu de Lévis est le 1-888-835-7105.

Enquête

L'Hôtel-Dieu de Lévis mène une enquête sur les raisons qui font qu'un écho-endoscope a été mal nettoyé. L'hôpital n'aurait pas appliqué les mesures du fabricant dans la stérilisation de l'appareil. Pourtant, le guide du fabricant est disponible, même sur Internet.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.