Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Interdiction du turban au soccer : des conseillers contestent

Un mouvement d'opposition à la décision de la Fédération de soccer du Québec (FSQ) d'interdire le port du turban se dessine au conseil municipal de Montréal.

Le maire de l'arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, Lionel Perez, et les conseillers Frantz Benjamin et Richard Bélanger appuient un projet de motion pour dénoncer cette décision qui à leur avis ridiculise le Québec sur la scène internationale.

Le conseiller municipal Marvin Rotrand prévoit déposer la motion d'urgence à l'assemblée du conseil, le 17 juin.

« Les jeunes sikhs qui sont des minorités qui viennent de l'Inde ont joué du soccer ici sans incident pendant des années. Puis, on a déterminé que les jeunes qui portent le turban sont insécures [sic]. On les empêche de jouer. Ça va toucher 200 joueurs d'origine sikhe sur l'île de Montréal et je crois que le conseil municipal doit avoir son mot à dire », a déclaré M. Rotrand.

Le bureau du maire Michael Applebaum a fait savoir qu'il ne comptait pas intervenir dans ce dossier pour l'instant.

Denis Coderre, candidat déclaré à la mairie de Montréal, a réagi sur son fil Twitter mercredi après-midi : « Pensez aux enfants, laissez les jeunes jouer et s'amuser! », a-t-il écrit.

La décision de la FSQ d'exclure des terrains de soccer les enfants sikhs portant le turban a été vivement critiquée à la Chambre des communes, mardi.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.