Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Bond des permis de bâtir au Canada en avril

Pour le quatrième mois consécutif, le Canada a enregistré une augmentation des permis de bâtir de 10,5 % par rapport au mois de mars, à près de 7 milliards de dollars. Rappelons qu'en 2012, le marché affichait une tendance à la baisse.

Statistiques Canada explique cette husse par le nombre de permis de bâtir, remis par les municipalités, en ce qui a trait aux logements multifamiliaux,ceux qui abritent trois familles ou plus.

Les intentions de construction de logements multifamiliaux sont en hausse pour un deuxième mois consécutif en Ontario, en Colombie-Britannique et au Québec.

Pour les logements résidentiels, les intentions de construction ont affiché une hausse de 21 % pour se chiffrer à 4,4 milliards de dollars, soit la valeur la plus élevée en 10 mois. À cet égard, toutes les provinces ont enregistré des hausses, sauf l'Alberta et la Nouvelle-Écosse. Il est à noter cependant que ces deux provinces avaient affiché de fortes hausses en mars.

Dans le secteur non résidentiel, la valeur des permis a diminué de 3,6 % pour s'établir à 2,6 milliards de dollars, à la suite de deux hausses mensuelles consécutives.

C'est à Calgary et à Vancouver que les intentions de construction ont augmenté le plus au pays. Au total, 27 des 34 régions métropolitaines de recensement ont enregistré des hausses des permis de bâtir.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.