Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les Américains économisent pour les mauvais jours mais pas pour la retraite

Davantage d'Américains mettent de l'argent de côté "pour les temps difficiles", mais beaucoup ne parviennent pas à économiser pour leur retraite, a indiqué un représentant du Trésor mercredi, citant une enquête de la Finra, l'un des régulateurs financiers américains.

Par rapport à une précédente enquête de 2009 du même organisme, chargé notamment d'améliorer l'éducation financière des consommateurs américains, "davantage d'Américains affirment avoir mis de l'argent de côté pour les temps difficiles", a noté Cyrus Amir-Mokri, secrétaire adjoint au Trésor.

"Mais dans le même temps, trop d'Américains disent être trop endettés, très peu mettent de côté pour payer les études de leurs enfants et trop n'ont rien prévu du tout pour leur retraite", a ajouté M. Amir-Mokri.

Le Trésor américain, qui a participé à l'étude à travers sa Commission pour l'éducation financière, veut promouvoir ce type d'éducation dès l'école et aider étudiants et jeunes gens arrivant sur le marché de l'emploi à bien choisir leurs emprunts et à prévoir leur retraite.

"Pas moins de 89% des personnes interrogées estiment qu'une éducation financière devrait être enseignée à l'école", a noté dans un discours le représentant du Trésor, qui veut aussi "élargir l'accès à l'éducation (financière) au-delà de l'école".

"Il ne faut pas oublier que la façon de gérer son argent est aussi importante que celle dont on le gagne", a-t-il conclu.

vmt/sl/lor

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.