Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le combat du Dr Morgentaler

Durant toute sa vie, Henry Morgentaler s'est battu pour les droits des femmes afin, disait-il, que « toutes les mères soient heureuses de l'être et que tous les enfants aient été désirés. »

En partie grâce à son combat, la Cour suprême a décriminalisé l'avortementdans un arrêt rendu le 28 janvier 1988.

Les juges ont estimé que l'article 251 du Code pénal violait la Charte canadienne des droits et libertés parce qu'elle portait atteinte au droit d'une femme à « la vie, à la liberté et à la sécurité de la personne. »

En reconnaissance de son engagement dans cette cause, Henry Morgentaler a reçu l'Ordre du Canadaen juillet 2008 pour avoir tenté d'améliorer les options en matière de soins de santé pour les femmes et pour avoir sensibilisé le milieu médical et le public aux questions reproductives.

La question de l'avortement n'est toutefois pas encore réglée au Canada. Vingt ans après sa légalisation, l'accès aux cliniques n'est pas toujours évident pour les Canadiennes.

Surtout, du côté politique, la question ressurgit avec une certaine fréquence, puisqu'aucun gouvernement n'a réussi à légiférer sur les interruptions de grossesse.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.