NOUVELLES
27/05/2013 06:28 EDT | Actualisé 27/07/2013 05:12 EDT

Sclérose en plaques: les personnes atteintes réclament plus de ressources

Les personnes atteintes de sclérose en plaques réclament plus de ressources pour maintenir leur qualité de vie.

En l'espace de dix ans, le nombre de patients a doublé dans certaines cliniques. Le neurologue Donald Rivest, de la Clinique de sclérose en plaques de Chaudière-Appalaches, explique que les avancées en résonnance magnétique facilitent les diagnostics, qui sont désormais plus précoces et plus efficaces. Par conséquent, la clientèle est de plus en plus nombreuse.

« Les cliniques ont de plus en plus besoin de ressources. On n'en a pas nécessairement plus aujourd'hui. On parle en général d'un besoin d'une infirmière par 500 patients, et il y a des cliniques qui ont une infirmière par 1000 patients », dit-il.

La patiente Édith Hammond ajoute que les traitements qui permettent d'atténuer les différents symptômes exigent désormais une plus grande prise en charge du patient. « Ça ne peut pas être une infirmière généraliste qui t'explique comment ça fonctionne », note-t-elle.

Au Québec, plus de 20 000 personnes sont atteintes de sclérose en plaques.