Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Richard Bain renonce à son enquête préliminaire

Le présumé auteur de l'attentat mortel du Métropolis, Richard Henry Bain, a renoncé mardi à la tenue de son enquête préliminaire. L'homme fait face à 15 chefs d'accusation, dont ceux de meurtre au premier degré et de tentative de meurtre.

L'intitulé de certains des chefs d'accusation précédents a été modifié, ce qui a porté leur nombre de 16 à 15.

L'accusé connaîtra la date de son procès le 3 septembre prochain.

Richard Bain a été arrêté le soir des élections provinciales, le 4 septembre 2012, après que des coups de feu eurent été tirés dans les coulisses. Il avait en sa possession une arme d'assaut.

Denis Blanchette, un technicien de scène, a été tué à l'arrière du Métropolis, la salle de spectacles de Montréal où la chef du Parti québécois, Pauline Marois, prononçait son discours de victoire. Le technicien Denis Courage a été grièvement blessé.

La Cour avait décrété une ordonnance de non-publication provisoire sur la divulgation de la preuve pendant l'enquête préliminaire, qui était commencée depuis le 2 mai.

INOLTRE SU HUFFPOST

Attentat contre Pauline Marois

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.