Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Des juges du tribunal de l'assurance-emploi ont fait des dons au Parti conservateur

Des dizaines d'employés du Bureau de l'assurance-emploi, dont plusieurs membres du Conseil arbitral de l'organisme, ont fait des dons à des partis politiques, selon une enquête de La Presse Canadienne.

La quasi-totalité des dons, à l'exception d'un seul, ont été faits au Parti conservateur, selon les registres d'Élections Canada. La seule donation qui n'est pas allée aux conservateurs a été faite à une organisation régionale du Parti libéral du Canada dans la région de Toronto.

Ces dons contreviennent aux directives encadrant les tribunaux administratifs comme celui de l'assurance-emploi. Le Conseil arbitral de l'assurance-emploi entend les plaintes de citoyens touchés par des décisions de l'organisme comme des refus de prestations et des fraudes.

Un document d'information de l'assurance-emploi précise que les personnes qui siègent au sein du tribunal administratif devraient s'abstenir de toute activité politique. Or, le porte-parole du Bureau du Conseil privé, Raymond Rivet, précise que l'action de donner de l'argent à un parti politique constitue une activité politique.

Les irrégularités constatées à l'assurance-emploi surviennent au moment où le premier ministre Stephen Harper tentait de remettre son gouvernement sur les rails en matière d'éthique à la suite des irrégularités dans les allocations de résidence des sénateurs et de l'affaire Wright-Duffy.

De plus, les révélations surviennent à un moment où l'opposition à la réforme de l'assurance-emploi ne dérougit pas.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.