Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Trois défaites, mais trois médailles

Les boxeuses québécoises Kim Klavel (48 kg), Sara Kali (64 kg) et Maude Bergeron (81 kg) ont toutes été défaites dans leur finale respective aux Championnats continentaux disputés à Puerto La Cruz, au Venezuela.

Elles ont donc dû se contenter de la médaille d'argent.

En finale des 48 kg, Kim Klavel affrontait la Vénézuélienne Tayonis Cedeno. « C'était un vrai jeu d'échecs, ce combat, a imagé la Montréalaise. J'ai bien boxé. Les attaques étaient rapides d'un côté comme de l'autre alors c'était difficile. C'était comme si je boxais contre mon propre miroir. »

La Vénézuélienne s'est démarquée au final pour l'emporter 9-4.

De son côté, Sara Kali était opposée à l'Américaine Bertha Aracil. Cette dernière l'a battue par la marque de 18-6. « Elle avait une plus grande portée que moi et comme elle boxait en contre-attaque, j'avais de la difficulté à l'atteindre », a noté Kali.

Maude Bergeron se mesurait pour sa part à l'Américaine Tiffanie Hearn pour l'obtention du titre dans la catégorie des 81 kg. La Longueuilloise a baissé pavillon 19-6. « Je suis déçue, a avoué Bergeron. L'Américaine boxait de façon très physique. Elle poussait ses coups, ce qui m'a déconcentrée par moment et surtout à la fin. »

La veille, Myriam Da Silva (69 kg) et Caroline Veyre (57 kg) ont décroché une médaille de bronze.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.