NOUVELLES
10/05/2013 04:57 EDT | Actualisé 09/07/2013 05:12 EDT

Troubles du rythme cardiaque : 33 M $ pour améliorer les services à l'Hôpital Laval

Le ministre de la Santé, Réjean Hébert, et la ministre responsable de la Capitale-Nationale, Agnès Maltais, ont annoncé vendredi que leur gouvernement donne le feu vert au projet d'agrandissement en électrophysiologie de l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec, évalué à près de 33 millions de dollars.

Cette somme permettra à l'établissement, anciennement connu sous le nom d'Hôpital Laval, d'améliorer les services offerts aux personnes qui éprouvent des troubles du rythme cardiaque.

Le ministre de la Santé a fait savoir que les besoins sont importants dans la région de Québec et dans l'est de la province. « Les besoins sont grandissants pour Québec et l'ensemble de l'est du Québec parce qu'on a une population qui vieillit bien sûr », a-t-il expliqué.

« On a une population qui doit avoir accès à des services à la fine pointe, des services qui permettent d'avoir moins d'interventions chirurgicales et plus d'intervention par cathéter », a ajouté Réjean Hébert.

Le projet annoncé vendredi est inscrit au Plan québécois des infrastructures. Il devrait être parachevé au printemps 2018.