NOUVELLES
10/05/2013 08:40 EDT | Actualisé 10/07/2013 05:12 EDT

Syrie: la communauté internationale doit agir d'urgence

AFP/Getty Images

La Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay, a appelé vendredi à une action internationale urgente pour mettre un terme à l'effusion de sang en Syrie, après des témoignages de massacres commis récemment par les troupes de Damas et leurs alliés.

Les témoignages sur plusieurs massacres autour de la ville de Banias "devraient inciter la communauté internationale à agir et trouver une solution au conflit, et s'assurer que les responsables de violations graves des droits de l'homme rendent compte de leurs crimes" a déclaré Mme Pillay dans un communiqué.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a indiqué qu'au moins 62 civils, dont 14 enfants, ont été tués dans une attaque dans un quartier sunnite de Banias plus tôt dans le mois, après le meurtre d'au moins 50 personnes dans le village voisin de Bayda.

La Haut Commissaire s'est dite "horrifiée" par ces informations "qui sembleraient indiquer qu'une campagne ciblant des communautés spécifiques, considérées comme soutenant l'opposition, soit en cours".

"Une enquête minutieuse s'impose sur chaque événement de ce type. Nous ne devons pas en arriver à ce que, dans ce conflit, l'on devienne indifférent aux massacres atroces de civils", a encore déclaré Mme Pillay.

Mme Pillay a déploré les violations des droits de l'homme en Syrie dans un conflit qui perdure depuis plus de deux ans, et qui a déjà coûté la vie à plus de 70.000 personnes.

Elle a réitéré sa conviction que "des crimes de guerre et/ou crimes contre l'humanité ont été commis" ainsi que son appel à une saisine de la Cour pénale internationale (CPI) par le Conseil de sécurité de l'Onu.

"Nous devons faire comprendre très clairement au gouvernement (syrien) ainsi qu'à l'opposition armée qu'il y aura des conséquences très nettes pour les responsables de ces crimes", a assuré Mme Pillay.

Elle s'est par ailleurs déclarée satisfaite d'un accord conclu cette semaine entre la Russie et les Etats-Unis sur la tenue d'une conférence internationale visant à trouver une solution politique au conflit en Syrie.

"La nature de plus en plus brutale de ce conflit rend impératifs les efforts internationaux pour mettre un terme à cette effusion de sang, mais nous devons avoir un bien plus grand sentiment d'urgence" a-t-elle précisé.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les armes artisanales des rebelles en Syrie Voyez les images