Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le procès en recours collectif contre les compagnies de tabac se poursuivra

FILE - An ashtray full of cigarette butts is shown in Omaha, Neb., in this March 28, 2007 file photo. More work needs to be done to keep young Americans from using tobacco, including creating smoking bans and increasing taxes on tobacco products to deter youth, the U.S. Surgeon General's office said in a report released Thursday March 7, 2012. (AP Photo/Nati Harnik, File)
FILE - An ashtray full of cigarette butts is shown in Omaha, Neb., in this March 28, 2007 file photo. More work needs to be done to keep young Americans from using tobacco, including creating smoking bans and increasing taxes on tobacco products to deter youth, the U.S. Surgeon General's office said in a report released Thursday March 7, 2012. (AP Photo/Nati Harnik, File)

MONTRÉAL - Le procès en recours collectif intenté contre les compagnies de tabac se poursuivra au Québec. La Cour supérieure du Québec a rejeté les requêtes des entreprises pour faire avorter la poursuite.

Au terme d'un an d'audiences, le juge Brian Riordan a rejeté jeudi trois requêtes des compagnies de tabac. Le magistrat n'a pas retenu les arguments des cigarettiers qui évoquaient la faiblesse d'un lien de causalité direct entre l'usage du tabac et des dommages individuels.

Le juge Riordan estime que les témoins et les experts présentés par la poursuite, 46 au total, constituent une preuve suffisante. Selon lui, rien ne justifie l'arrêt du procès.

La demande d'Imperial Tobacco de rayer du procès la destruction de documents a aussi été rejetée. Le juge estime qu'il s'agit d'un enjeu pertinent pour démontrer la gravité de la désinformation des consommateurs.

Mario Bujold, directeur général du Conseil québécois sur le tabac et la santé, considère que ce procès est d'importance capitale pour la santé publique.

La poursuite ayant terminé sa preuve, ce sera au tour des compagnies de tabac de présenter la leur à compter du lundi 13 mai.

Les montants réclamés s'élèvent à des dizaines de milliards de dollars en compensations pour les victimes du tabac.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le repas le plus santé au monde

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.