NOUVELLES
10/05/2013 01:58 EDT | Actualisé 09/07/2013 05:12 EDT

Ottawa veut rejoindre les Iraniens par Internet

Huit mois après avoir rompu ses relations diplomatiques avec l'Iran, le Canada veut communiquer avec les Iraniens en contournant les voies diplomatiques.

Le ministère des Affaires étrangères travaille avec l'École Munk de l'Université de Toronto en vue d'organiser deux journées de discussion diffusées en direct sur Internet.

L'objectif de ce projet est d'échanger avec les Iraniens en prévision des élections présidentielles qui auront lieu en juin.

Le ministre des Affaires étrangères, John Baird, a fait valoir vendredi que le Canada, la diaspora iranienne et toutes les personnes qui « aiment la liberté » et qui souhaitent un avenir plus reluisant pour l'Iran soutenaient les « courageux militants » qui se trouvent en Iran.

Selon les explications de M. Baird, cette opération numérique de son ministère se veut être un soutien aux opposants iraniens.

Lors des dernières élections présidentielles, ceux qui ont contesté les résultats ont été durement réprimés par le régime.

Deux des candidats de l'opposition, Mir Hossein Moussavi et Mehdi Kharroubi, qui ont contesté les résultats sont toujours assignés à résidence.