NOUVELLES
10/05/2013 03:18 EDT | Actualisé 10/07/2013 05:12 EDT

Les Etats-Unis rendent de nouveaux os de dinosaures à la Mongolie

Après avoir annoncé lundi la restitution à la Mongolie d'un squelette de tyrannosaure de 70 millions d'années importé illégalement, les Etats-Unis ont indiqué vendredi qu'ils allaient rendre au même pays une nouvelle et vaste collection de fossiles volés.

Le bureau du procureur fédéral à Manhattan a indiqué vendredi que de nombreux autres restes préhistoriques allaient être remis à la Mongolie, dont deux tarbosaures bataars, ou T-bataars, un hadrosaure, au moins six oviraptors et des fossiles comprenant plusieurs squelettes de gallimimus.

Les os restitués lundi à la Mongolie étaient ceux d'un squelette reconstitué de tarbosaure bataar, de 2,43 mètres de haut et 7,31 m de long, qui avait été vendu aux enchères 1,05 million de dollars le 20 mai 2012 à New York, avant d'être saisi par la justice un mois plus tard.

Les restes de ce cousin du redoutable tyrannosaure rex, ou T-rex, avaient été retrouvés dans l'ouest du désert de Gobi, où ils avaient été récupérés par des braconniers entre 1995 et 2005.

Le ministre de la Culture de Mongolie, Oyungerel Tsedevdamba, a annoncé cette semaine que son pays prévoyait de construire un musée des dinosaures et que les os du T-bataar rendus lundi en constitueraient la "première exposition".

Depuis 1924, la Mongolie considère les fossiles comme une propriété nationale, et leur exportation est interdite.

sms/sam/are