NOUVELLES
10/05/2013 03:32 EDT | Actualisé 10/07/2013 05:12 EDT

La Réserve fédérale des États-Unis a élargi sa surveillance au-delà des banques

WASHINGTON - La Réserve fédérale des États-Unis a élargi sa surveillance au-delà des banques et s'attarde maintenant à une vaste gamme d'institutions financières qui pourraient provoquer une nouvelle crise financière, a affirmé vendredi son président, Ben Bernanke.

Le dirigeant de la banque centrale américaine a indiqué que la Fed continuait de surveiller les banques et d'autres institutions financières d'importance systémique. Mais elle se penche aussi sur d'autres gros joueurs susceptibles de provoquer une crise ou de rendre le système plus vulnérable, a-t-il ajouté.

En tête de liste figure le système bancaire parallèle, dont les prêts sont transformés en valeurs et vendus aux investisseurs. L'effondrement du marché des prêts hypothécaires à risque a contribué à déclencher la crise de 2008.

Lors d'une allocution organisée par la Banque de la réserve fédérale de Chicago, M. Bernanke a aussi affirmé que la Fed regardait de plus près les marchés des actifs de même que le secteur non financier, incluant les consommateurs et les entreprises.

La crise financière de 2008 a aidé à faire basculer les États-Unis dans leur pire récession depuis les années 1930. Le président de la banque centrale a d'ailleurs indiqué que le pays souffrait encore des effets de la crise et du ralentissement économique.