NOUVELLES
10/05/2013 11:34 EDT | Actualisé 10/07/2013 05:12 EDT

Etats-Unis: John Kerry veut "dégeler" le conflit qui divise Chypre

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a plaidé vendredi devant son homologue chypriote Ioannis Kasoulides pour "dégeler" le conflit qui divise l'île méditerranéenne depuis près de 40 ans.

"Nous comptons travailler avec le ministre des Affaires étrangères, le président (chypriote Nicos) Anastasiades et d'autres pour essayer de sortir Chypre de l'un des conflits gelés de la planète", a déclaré devant la presse M. Kerry, faisant état d'entretiens récents avec les dirigeants turcs, grecs et chypriotes.

"Nous voudrions dégeler ce conflit et être en mesure de progresser vers son règlement", a encore dit le chef de la diplomatie américaine aux côtés du ministre Kasoulides, qu'il recevait au département d'Etat.

Ce dernier a qualifié la division de Chypre de "plaie à vif sanguinolente".

Chypre est divisée depuis 1974, après que la Turquie a envahi le nord de l'île à la suite d'un coup d'Etat fomenté par des nationalistes chypriotes-grecs et visant à rattacher le pays à la Grèce.

Ankara ne reconnaît que la République turque de Chypre du nord (RTCN), contrairement au reste de la communauté internationale qui reconnaît la République de Chypre, membre de l'Union européenne depuis 2004.

Début avril, la Turquie, désireuse de relancer le dialogue sur sa candidature à l'Union européenne, avait estimé que le climat était désormais propice pour oeuvrer à "la réunification" de l'île.

nr/are