NOUVELLES
10/05/2013 05:09 EDT | Actualisé 10/07/2013 05:12 EDT

Enlèvement de trois femmes à Cleveland: Ariel Castro terrorisait son épouse

CLEVELAND - Ariel Castro, accusé d'avoir gardé captive trois femmes dans sa maison de Cleveland pendant dix ans, a terrorisé la mère de ses enfants, la battant fréquemment et jouant à des jeux de violence psychologique en plus de l'enfermer, ont raconté des membres de la famille, vendredi.

Plusieurs proches de Grimilda Figueroa, qui a quitté Ariel Castro il y a plusieurs années, ont dépeint sa vie avec l'homme comme un cauchemar. Mme Figuero est décédée l'an dernier des suites d'une longue maladie.

En entrevue avec l'Associated Press jeudi, les membres de la famille ont qualifié Castro de «monstre» qui agressait sa femme et l'enfermait à double tour à l'intérieur de leur maison. Leurs propos étaient à l'opposé de ce que certains proches de Castro, de même qu'un voisin, ont raconté sur l'ancien chauffeur d'autobus scolaire, un homme «joyeux et respectueux».

Les proches de Mme Figueroa ont déclaré qu'il la battait sauvagement, et qu'il l'avait même poussé dans les escaliers, ce qui lui avait brisé le nez et fracturé une épaule. Sa soeur, Elida Caraballo, a soutenu que l'homme l'avait déjà enfermée dans une boîte de carton en lui lançant qu'elle n'en sortirait que lorsqu'il le lui permettrait.

Il effrayait également son épouse en se servant d'un épouvantail à la perruque noire accroché au mur. Le neveu de Castro, Angel Caraballo, a affirmé que son oncle l'avait souvent menacé de l'enfermer dans le placard avec l'épouvantail s'il ne se comportait pas bien.

Un jour, Mme Figuerora rentrait à la maison, les bras chargés de sacs d'épicerie lorsque Castro avait sauté dans le couloir avec l'épouvantail. La femme avait été si effrayée qu'elle avait fait une chute et s'était frappée la tête sur le parvis, a raconté Mme Caraballo.

Les procureurs ont indiqué, jeudi, qu'ils songeaient à requérir la peine de mort contre Ariel Castro, alors qu'un rapport de police relate comment il aurait mis enceinte à cinq reprises l'une des captives pour ensuite la forcer à avorter en la frappant au ventre et en l'affamant.

Le rapport indique également qu'Amanda Berry, l'une des captives, a dû donner naissance à sa fille dans une piscine pour enfants en plastique.

Timothy McGinty, procureur du comté de Cuyahoga, en Ohio, a déclaré que Castro serait accusé pour chaque geste de violence sexuelle, d'agression et d'autres crimes commis contre les femmes, laissant croire que le nombre total de chefs d'accusation pourrait être de plusieurs centaines, voire des milliers.

Castro, 52 ans, est détenu sous caution, laquelle a été fixée à 8 millions $ US. Il est inculpé, pour l'instant, de séquestration et de viol d'Amanda Berry (27 ans), Gina De Jesus (22 ans) et Michelle Knight (32 ans).

Les trois femmes ont raconté comment leur geôlier les avait enchaînées dans le sous-sol de la maison, avant de leur permettre de vivre dans des chambres au second étage. Chacune d'entre elles ont tenu un discours semblable et ont expliqué avoir été enlevées après avoir accepté d'embarquer dans sa voiture.