NOUVELLES
10/05/2013 05:59 EDT | Actualisé 10/07/2013 05:12 EDT

Enfant abattu dans une réserve: les adolescents ont eu la peine maximale

WETASKIWIN, Alta. - Trois adolescents impliqués dans une fusillade ayant causé la mort d'un garçon de cinq ans sur une réserve albertaine ont reçu la peine juvénile maximale pour homicide involontaire.

Les trois adolescents ont utilisé tour à tour un fusil dans les environs d'une maison de la réserve de Samson Cree, au sud d'Edmonton, en juillet 2011. L'une des balles a atteint Ethan Yellowbird à la tête alors qu'ils dormait dans son lit.

La Cour a appris que deux des jeunes ont tiré des projectiles dans la maison, et que le troisième a tiré par-dessus le domicile.

Les trois individus, qui étaient respectivement âgés de 13, 16 et 17 ans au moment des faits, ont plaidé coupable, l'automne dernier, à des accusations portées contre eux.

Selon le juge qui a prononcé la peine, le crime en question est un acte de «terrorisme domestique».

Au dire du magistrat Geoff Ho, les adolescents «jouaient virtuellement à la roulette russe avec les vies des occupants de la maison». En vertu de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents, la peine maximale pour le crime reproché est trois ans de supervision, avec divers niveaux de restrictions.

Les peines infligées aux trois adolescent varient entre diverses périodes de confinement et de supervision.

Les coupables proviennent tous de foyers où règne la violence, les problèmes d'alcoolisme et d'usage de stupéfiants, et ont chacun passé du temps en famille d'accueil.

«Les trois adolescents étaient des membres de gang, a dit le juge Ho. S'ils poursuivent dans ce style de vie, ils continueront d'être un danger pour n'importe quelle communauté dans laquelle ils vivront.»