NOUVELLES
10/05/2013 12:22 EDT | Actualisé 10/07/2013 05:12 EDT

800 mégawatts de plus pour l'industrie éolienne

Un texte de Joane Bérubé

Québec lance un troisième appel d'offres éolien de 800 MW. Le gouvernement rassure ainsi l'industrie dont les carnets de commandes pour les composants d'éolienne seront vides en 2015. Il reste toutefois à préciser la date à laquelle cet appel d'offres sera lancé, une information cruciale pour l'industrie.

Pour la première fois depuis le développement de la filière éolienne, Québec demande à Hydro-Québec Productions de développer 200 MW. La société d'État sera donc maître œuvre du chantier et de son exploitation.

Avec ce nouveau bloc d'énergie éolienne, Québec souhaite aussi maximiser les retombées pour les communautés locales. Ainsi 300 MW seront réservés à des projets communautaires pour les régions de la Gaspésie-Les Îles et le Bas-Saint-Laurent. Déjà, plus de 100 MW de projets communautaires sont dans les cartons des municipalités. Ces projets seront attribués par appel d'offres.

Québec réservera aussi 150 MW aux trois communautés micmaques de la Gaspésie. Ces mégawatts seront développés par des contrats de gré à gré. La dernière part, soit 150 MW, sera réservée à des appels d'offres ouverts à l'ensemble des régions du Québec.

Les retombées économiques de l'ensemble de ces nouveaux mégawatts sont estimées à 2 milliards de dollars.

Avec ces annonces, le gouvernement espère donner à l'industrie le souffle nécessaire pour devenir une industrie exportatrice viable.

Le gouvernement ajoute que cette annonce s'inscrit dans la nouvelle stratégie énergétique du Québec qui sera bientôt dévoilée. La ministre des Ressources naturelles Martine Ouellet a toutefois indiqué que cette stratégie s'étalerait jusqu'en 2024.

Cette annonce était très attendue par les représentants de l'industrie, qui s'étaient mobilisés pour presser le gouvernement Marois d'agir dans le dossier.