NOUVELLES
09/05/2013 01:29 EDT | Actualisé 08/07/2013 05:12 EDT

Incendie dans une usine de textile du Bangladesh : huit morts

Tandis que le bilan de l'effondrement d'un immeuble abritant des ateliers de confection il y a deux semaines dépasse désormais les 900 morts, au moins huit personnes ont perdu la vie jeudi dans l'incendie d'une autre usine de textile dans la capitale du Bangladesh, Dacca.

Les flammes ont pris naissance mercredi soir dans un édifice de 11 étages abritant une manufacture de vêtements et des logements, ont indiqué les autorités, qui ont retrouvé huit corps dans les décombres jeudi.

L'incendie est survenu peu après que les quelque 300 travailleurs de l'usine de Tung Hai Sweater soient partis pour regagner leur domicile, a affirmé un porte-parole des pompiers.

Les flammes ont brûlé une partie des premier et deuxième étages, où se trouve l'usine, et du troisième étage, qui abrite des appartements.

Le Bangladesh a annoncé mercredi la fermeture de 18 usines textiles à Dacca et Chittagong, la deuxième ville du pays, après s'être engagé auprès de l'Organisation internationale du travail (OIT) à prendre des mesures pour renforcer la sécurité dans les ateliers.

Il s'agit des premières fermetures à survenir depuis le drame du 24 avril, la pire catastrophe industrielle à se produire dans ce pays. Le Rana Plaza s'est effondré près de Dacca après que des ouvriers eurent signalé la veille des fissures sur le bâtiment.

Le plus récent « bilan s'élève désormais à 912 morts », a annoncé jeudi l'armée, après la découverte d'une centaine de nouveaux corps dans les décombres.