NOUVELLES
09/05/2013 05:45 EDT | Actualisé 09/07/2013 05:12 EDT

Le FBI n'a pas informé la police de Boston des avertissements sur Tsarnaev

AP

WASHINGTON - Les agents fédéraux américains n'ont pas prévenu leurs collègues municipaux de Boston qu'ils avaient reçu des avertissements du gouvernement russe en 2011 à propos du terroriste présumé Tamerlan Tsarnaev, a dévoilé jeudi le commissaire de la police de Boston.

Le FBI n'a pas non plus informé la police de Boston qu'il avait mené une enquête de surface sur l'homme soupçonné d'avoir perpétré l'attentat contre le marathon de Boston, a déclaré Edward Davis au Congrès américain, dans le cadre de la première audience sur l'attentat survenu le mois dernier.

M. Davis a témoigné qu'aucune des personnes qu'il avait assignées à la force opérationnelle antiterroriste conjointe avec le FBI n'était au courant que la police fédérale avait enquêté sur l'avertissement des Russes, que le FBI n'avait rien trouvé et qu'il avait fermé le dossier.

Un des enquêteurs de la police de Boston n'avait pas été informé même s'il était assigné à l'unité qui enquêtait sur Tsarnaev, a dénoncé M. Davis, ajoutant que ses policiers lui ont dit qu'ils n'avaient reçu aucune information sur Tsarnaev avant l'attentat.

M. Davis a expliqué qu'il aurait aimé le savoir, mais il a concédé que le partage d'informations n'aurait peut-être pas prévenu l'attentat. Ses policiers auraient voulu eux-mêmes interroger Tsarnaev, a-t-il soutenu.

«Le FBI l'a fait et ils ont fermé le dossier. Je ne peux pas dire que je serais arrivé à une autre conclusion en me basant sur l'information disponible à ce moment», a-t-il déclaré.

L'audience devant le comité de la sécurité intérieure de la Chambre des représentants survient moins de trois semaines après la mort de Tsarnaev lors d'une fusillade avec la police.

Son frère, Dzhokhar Tsarnaev, a été arrêté et fait face à des accusations de terrorisme.

Le président du comité, le représentant républicain Michael McCaul, a expliqué que l'audience était la première d'une série qui servira à évaluer la réponse initiale du gouvernement, à poser des questions sur l'information que les autorités ont reçues à propos des frères avant l'attentat, et si cette information a été traitée correctement.

Mais à une ère de restrictions budgétaires, l'audience a préparé le terrain à des demandes potentielles pour un financement accru à la lutte contre le terrorisme.

Le commissaire Davis et Kurt Schwartz, responsable de la sécurité intérieure du Massachusetts, ont tous les deux salué le financement fédéral qui fournit depuis des années des fonds aux villes afin qu'elles puissent se munir d'équipement et de personnel.

M. McCaul et Bennie Thompson, le démocrate le plus haut placé au sein du comité, ont aussi parlé de l'importance des fonds fédéraux, tout comme l'ancien sénateur Joe Lieberman, un des fondateurs du département de la Sécurité intérieure, venu témoigner.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Boston Marathon Explosion (GRAPHIC PHOTOS) Voyez les images

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!