NOUVELLES
08/05/2013 01:43 EDT | Actualisé 07/07/2013 05:12 EDT

Une seconde poursuite contre l'Hôtel Universel

Une deuxième personne qui assistait à une réunion lors de l'effondrement d'un plafond en 2006 poursuit l'Hôtel Universel. Johanne Eymard réclame à l'établissement 81 000 $.

La dame participait à une formation de l'Institut national de Santé publique lorsque le plafond s'est affaissé.

La femme de 46 ans a été hospitalisée pour soigner des entorses lombaires et à la cheville. Selon la poursuite, Johanne Eymard a aussi souffert d'une plaie à la tête et d'un syndrome post-traumatique. La vicime a été en arrêt de travail complet durant deux mois après les événements.

Mardi, une première poursuite de plus de 100 000 $ a été déposée par Lyne Provençal, une autre femme qui participait à la même réunion.