NOUVELLES
08/05/2013 11:47 EDT | Actualisé 08/07/2013 05:12 EDT

Télé-Québec diffusera une version québécoise de «Saturday Night Live»

MONTRÉAL - Le Québec aura droit cet hiver à sa propre version de «Saturday Night Live» («SNL») avec la diffusion sur les ondes de Télé-Québec de deux émissions spéciales basées sur le plus célèbre rendez-vous humoristique de la télévision américaine.

Les humoristes Louis-José Houde et Stéphane Rousseau agiront comme maîtres de cérémonie pour ces deux premiers épisodes de «SNL Québec», qui seront présentés en direct les samedis 8 février et 22 mars à 21 h.

Les deux épisodes seront coproduits par les boîtes Zone 3 et Fair-Play. Cette dernière a acquis en décembre 2011 les droits du concept développé par le producteur canadien Lorne Michaels. La version québécoise pourra donc reprendre tous les éléments qui ont fait le succès de son modèle américain, des sketchs aux prestations musicales, en passant par les invités surprises.

«Au cours de ma carrière, on m'a souvent proposé de faire une émission dans le genre de "SNL", mais je me disais toujours que c'était trop difficile et complexe. Cette fois-ci, avec le concept en main, je crois que ce sera très intéressant», a affirmé Dominique Chaloult, directrice générale des programmes et des médias numériques de Télé-Québec.

Pour Josée Fortier, qui agira comme productrice au contenu pour les deux épisodes, ce projet est un rêve devenu réalité.

«Je suis complètement de la génération "SNL". C'est cette émission qui m'a donné envie de laisser tomber la publicité pour créer "Samedi de rire" avec Yvon Deschamps, a déclaré Mme Fortier. Selon moi, "SNL Québec" arrive à point parce que, de nos jours, on doit attendre à la fin de l'année pour trouver au petit écran ce genre d'émission humoristique qui traite de l'actualité et fait dans la parodie.»

Tout comme l'original, «SNL Québec» servira également de rampe de lancement pour les jeunes auteurs et comédiens grâce à une étroite collaboration avec l'École nationale de l'humour.

«C'est tout à fait naturel que l'École participe à ce projet puisque la structure même de "SNL" permet la cohabitation entre vétérans et nouvelles recrues, ce qui en fait un lieu de perfectionnement et d'éclosion bien encadré», a expliqué Louise Richer, la directrice de l'École nationale de l'humour.

D'après Dominique Chaloult, les deux émissions spéciales de «SNL Québec», qui auront une durée de 90 minutes et seront enregistrées devant public, serviront de banc d'essai.

«Nous allons voir ce qui se passe et, après, nous déciderons si nous voulons en faire plus, a-t-elle indiqué. Cela pourrait prendre la forme d'un épisode par mois ou d'une saison de 13 épisodes. Il y a plein de possibilités.»

Mme Chaloult a toutefois assuré que le fait que les deux épisodes de «SNL Québec» seraient présentés à la place de «Belle et Bum» cet hiver ne signifiait pas la fin de la populaire émission animée par Geneviève Borne et Normand Brathwaite.

«"SNL Québec" n'éliminera pas "Belle et Bum". Cette émission n'est pas en danger», a-t-elle tenu à préciser.

Diffusée depuis 38 ans sur les ondes de NBC, «SNL» a remporté 36 prix Emmy et a fait l'objet de nombreuses adaptations ailleurs dans le monde, dont en Italie, en Espagne, au Japon et en Corée du Sud.