NOUVELLES
08/05/2013 09:40 EDT | Actualisé 08/07/2013 05:12 EDT

L'Impact croqué dans la Grosse Pomme

L'Impact de Montréal s'est incliné mercredi par la marque de 2-1 contre les Red Bulls de New York, qui se maintiennent au 1er rang de l'Association de l'Est en compagnie de Houston.

Les grands joueurs savent s'imposer quand la situation l'exige et Thierry Henry ne fait pas exception à la règle. Henry a marqué les deux buts nécessaires à la victoire de son équipe.

Son premier but est venu en toute fin de première demie.

L'Impact était-il déjà rendu au vestiaire? Toujours est-il que les joueurs de New York ont pu manoeuvrer à leur guise dans la zone de réparation de Montréal lors des arrêts de jeu.

Un premier tir a terminé sa course sur la barre transversale du but de Troy Perkins. Profitant de la confusion dans la défensive montréalaise, Fabian Espindola a remis le ballon à Henry parfaitement positionné devant le filet. Henry n'a pas manqué sa chance, il a récupéré le ballon et marqué en deux temps trois mouvements son 4e but de la saison.

Henry a inscrit son 5e du calendrier à la 88e minute. Après un coup de pied de coin de Juninho, Markus Holgersson, de la tête, a envoyé le ballon vers Henry, bien placé à l'embouchure du filet. Ce dernier y est allé d'une spectaculaire bicyclette, ne laissant aucune chance à Troy Perkins.

L'Impact a répliqué à la 92e minute, Marco Di Vaio réduisant l'écart à un seul but. Il a failli marquer quelques secondes plus tard, mais le ballon a touché... le poteau gauche, puis la barre transversale, puis le poteau droit!

« Ce résultat a un goût amer parce que nous avons disputé notre meilleur match, a indiqué l'entraîneur-chef de l'Impact, Marco Schällibaum. Nous avons obtenu plusieurs occasions de marquer. Les joueurs y ont cru jusqu'à la fin et ils ont poussé pour créer l'égalité. Nous méritions d'obtenir le match nul. Ils ont été excellents au niveau tactique. Même avec une défaite ce soir, je suis très content de mes joueurs. »

« Nous avons pris un premier but sur une erreur et dans les dernières minutes, on accorde un autre but qui nous empêche d'obtenir le verdict nul, a noté le milieu de terrain Patrice Bernier, qui portait le brassard de capitaine. Nous avons dominé, mais nous n'avons pas été adroits. Nous avons payé le prix sur leurs contre-attaques efficaces. »

« Nous avons obtenu de belles occasions pour créer l'égalité, mais nous n'avons pas été chanceux, a mentionné Di Vaio. Nous avons joué un bon match et nous avons été compétitifs pendant 90 minutes. Nous ne sommes pas contents du résultat, mais on sent que nous avons bien fait. On se bat à tous les matchs et nous avons l'occasion de gagner chaque fois, alors c'est positif. »

Le prochain match de l'Impact aura lieu samedi au Stade Saputo contre Salt Lake City.