NOUVELLES
08/05/2013 11:57 EDT | Actualisé 08/07/2013 05:12 EDT

Dennis Rodman demande à Kim Jong-un de libérer un Américain

SÉOUL, Corée du Sud - L'ancien joueur étoile de la NBA Dennis Rodman profite de son amitié avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un pour demander la libération d'un Américain condamné à 15 ans de travaux forcés.

Sur son compte Twitter, Rodman a demandé au chef suprême de la Corée du Nord de lui faire une faveur et de libérer Kenneth Bae, un résidant de l'État de Washington qui a la double nationalité.

Plus tard, il a expliqué que ce gazouilli était en réponse à un éditorial du Seattle Times qui l'avait mis au défi de demander cette libération à Kim Jong-un si les deux étaient vraiment amis.

Rodman a visité la Corée du Nord en février et s'est assis aux côtés du président nord-coréen alors qu'ils assistaient à un match amical de basketball.

Ce voyage a été effectué durant une période de grande tension entre Pyongyang et Washington et n'a pas été autorisé par le département d'État américain.

Kenneth Bae est un organisateur de voyages qui a été arrêté en novembre dernier. La Cour suprême de la Corée du Nord l'a condamné la semaine dernière pour des «gestes hostiles» non spécifiés contre le pays.

Le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a déclaré dimanche dans un communiqué que l'homme de 44 ans est entré dans le pays avec une fausse identité.

Kenneth Bae est au moins le sixième Américain arrêté et détenu en Corée du Nord depuis 2009. Les autres ont éventuellement été libérés ou déportés, certains après des visites à Pyongyang de personnalités publiques comme les anciens présidents Bill Clinton et Jimmy Carter.