NOUVELLES
07/05/2013 02:47 EDT | Actualisé 07/07/2013 05:12 EDT

USA: stupeur après l'arrestation de trois frères pour séquestration

Pourquoi ? Comment ? Les Etats-Unis étaient sous le choc mardi après l'interpellation de trois frères soupçonnés d'avoir séquestré trois jeunes femmes disparues depuis une dizaine d'années, à Cleveland dans l'Ohio (nord).

Un enfant, la fille âgée de 6 ans d'Amanda Berry, a aussi été retrouvé avec les jeunes femmes, selon la police.

"Nous avons plusieurs questions sans réponses. Pourquoi ont-elles été enlevées ? Comment ont-elles été enlevées ? Et comment sont-elles restées à Cleveland sans être repérées pendant tout ce temps ?", s'est demandé mardi le maire de Cleveland, Frank Jackson, lors d'une conférence de presse.

"C'est comme avoir un serpent dans la rue", a déclaré à l'AFP, sous le choc, Joe Torres, un voisin, cuisinier de 32 ans lourdement tatoué. "C'est juste une maison ordinaire. Personne n'a rien entendu, rien. Je ne sais pas comment il a gardé ces filles".

Un drapeau américain flottait devant la façade de la maison où ont été découvertes les jeunes femmes, Amanda Berry, Gina DeJesus et Michele Knight, mais la bâtisse est désormais barrée par la police pour cause d'enquête, cernée par des médias et une cinquantaine de curieux.

Rachel Williamson, 30 ans, mère de trois enfants, est passée "souvent devant" la maison, située dans un quartier populaire de la ville. "C'est triste de penser qu'elles étaient là tout le temps".

"Au secours, je suis Amanda Berry". Cette jeune femme a appelé lundi la police grâce à un voisin, ce qui a permis de la retrouver en compagnie des deux autres, à seulement quelques kilomètres des lieux où elles avaient été enlevées.

"Des policiers ont pleuré" en découvrant les jeunes femmes, désormais âgées respectivement de 27, 23 et 32 ans, a rapporté le représentant du FBI Steve Anthony, mais "le cauchemar est terminé".

Après la stupéfiante découverte, la police a arrêté trois frères Ariel, Onil et Pedro Castro, âgés respectivement de 52, 50 et de 54 ans. Ariel serait le propriétaire de la maison, tandis que ses deux frères habiteraient ailleurs, selon la police, qui n'a pas donné plus de détails.

Selon le quotidien Plain Dealer, la fille d'Ariel Castro, malade mentale, aurait été condamnée en 2008 à 25 ans de prison pour violences contre un bébé. Son fils aurait écrit un article sur une des disparues en 2004, selon USA Today.

CBS News, citant la famille, avançait que Gina DeJesus connaissait Ariel Castro, qui serait le père de sa meilleure amie.

La police a indiqué être déjà intervenue à deux reprises auprès de la maison des jeunes femmes: en mars 2000 pour une bagarre dans la rue, et en janvier 2004 au sujet d'Ariel Castro, chauffeur de bus scolaire, qui avait oublié un enfant dans un bus.

La police avait alors frappé en vain à la porte du domicile, sans obtenir de réponse. Mais elle n'avait pas trouvé motif à délit.

Les jeunes femmes et la fillette ont été examinées par des médecins à l'hôpital, dont elles sont sorties mardi matin "en relativement bonne santé", selon le MetroHealth Medical Center de Cleveland.

Cette découverte a mis fin à des années d'attente anxieuse de leurs proches et a été accueillie avec stupeur par le voisinage de ce quartier résidentiel habituellement paisible.

Charlie Czorb, un voisin, a confié qu'il avait été abasourdi par le fait que les jeunes femmes soient restées si longtemps dans cette maison sans que personne ne s'en rende compte: "Ces filles étaient enfermées dans notre propre arrière-cour" s'est-il exclamé.

Des voisins, stupéfaits, ont décrit Ariel Castro comme un chauffeur de bus sympathique, musicien, indiquant que sa fille venait le voir de temps à autre avec ses enfants.

"J'ai fait des barbecues avec ce type (...) et on a écouté de la salsa", a rapporté Charles Ramsey, voisin depuis un an, encore sous le choc.

Charles Ramsey est devenu un héros local depuis qu'il a repéré lundi l'une des femmes, Amanda Berry, alors qu'elle criait et qu'elle tentait de sortir de la maison.

"J'ai entendu un hurlement (...) Puis, j'ai vu cette femme devenir folle et tenter de sortir de la maison", a déclaré à la chaîne ABC Charles Ramsey. "Je suis allé jusqu'à l'entrée de la maison et là elle a dit +aidez-moi à sortir, je suis ici depuis longtemps+".

Le voisin a essayé de la faire sortir par la porte mais il n'a pas réussi à l'ouvrir. Il a alors défoncé le bas de la porte à coups de pied et la jeune femme est sortie à quatre pattes "en transportant une petite fille", a précisé M. Ramsey.

"Je suis Amanda Berry. J'ai été kidnappée et j'ai été portée disparue pendant dix ans. Je suis libre maintenant", a-t-elle déclaré lors de son appel à la police.

Amanda Berry avait été vue pour la dernière fois le 21 avril 2003 en début de soirée alors qu'elle quittait son travail dans un fast food à quelques centaines de mètres de chez elle. Elle avait 16 ans quand elle a disparu.

Sa mère, Louwana Miller, est morte "de chagrin" en mars 2006, a déclaré un proche de la famille à CNN.

Gina DeJesus avait 14 ans lors de sa disparition. Elle sortait de l'école pour se rendre chez elle le 2 avril 2004.

Michele Knight avait été vue pour la dernière fois à proximité de la maison d'un cousin le 23 août 2002. Elle avait 21 ans.

bur-are/jca