NOUVELLES
07/05/2013 08:28 EDT | Actualisé 07/07/2013 05:12 EDT

Un Noir américain exécuté au Texas pour le meurtre d'un dealer

Un Noir a été exécuté mardi soir au Texas (sud), l'Etat américain qui a mis à mort le plus de condamnés depuis le rétablissement de la peine capitale, a-t-on appris auprès des autorités pénitentiaires texanes.

Carroll Joe Parr, 35 ans, dont près de 11 dans le couloir de la mort, a été déclaré décédé par injection létale à 18H32 (23H32 GMT) à la prison de Huntsville, selon un porte-parole des autorités du Texas.

Avant d'être exécuté, il a déclaré à tous ses "partenaires": Je suis bon, je suis droit. Ne trébuchez pas. (...) Comme Arnold Schwarzenegger +Je reviendrai+. Ces yeux vont se fermer mais ils se rouvriront bientôt, je sais que Jésus me fera passer".

Il avait été condamné pour le meurtre en janvier 2003 d'un dealer de 18 ans, auquel il avait préalablement acheté de la marijuana. Accompagné d'un complice, il avait braqué la victime hispanique avec une arme pour récupérer son argent, et l'avait froidement abattue après l'avoir dépouillée de ses fonds.

Baptisé "le hors-la-loi", Parr avait été reconnu coupable dans plusieurs affaires de stupéfiants et lié à un précédent meurtre en décembre 2001.

Tous ses appels devant la justice locale et fédérale avaient échoué, y compris un recours de dernière minute devant la Cour suprême, selon des documents judiciaires. En 2010, le condamné avait cependant écrit à un juge fédéral, contre l'avis de son avocat, pour réclamer d'être exécuté, d'abréger ses souffrances et de cesser de gaspiller l'argent du contribuable, selon la presse locale.

Il s'agit de la 11e exécution cette année dans le pays, la 5e au Texas, selon le Centre d'information sur la peine capitale (DPIC).

Parr est le 497e détenu exécuté au Texas depuis le rétablissement de la peine capitale en 1976. Cet Etat est responsable à lui seul de plus du tiers des exécutions du pays et s'approche inexorablement de la 500e prévue à ce jour le 12 juin, sur quelque 1.300 conduites aux Etats-Unis.

Une autre exécution prévue mardi dans le Mississippi (sud) a été suspendue à quatre heures de l'injection létale, selon les autorités judiciaires de cet Etat. Le Noir Willie Manning, qui clame son innocence depuis 20 ans dans le couloir de la mort, a bénéficié d'un sursis de la Cour suprême du Mississippi, les analyses ADN conduites s'étant révélées "invalides", selon le DPIC.

chv/rap/sam