NOUVELLES
07/05/2013 12:49 EDT | Actualisé 07/07/2013 05:12 EDT

Près d'un tiers des colonies d'abeilles ont péri cet hiver aux USA (étude)

Près d'un tiers des colonies d'abeilles aux Etats-Unis ont été décimées au cours de l'hiver 2012/2013, sans qu'une raison particulière ait pu être dégagée, selon une étude réalisée par le ministère de l'Agriculture américain (USDA) et des associations professionnelles.

La population d'abeilles a décliné de 31,1% l'hiver dernier, selon les résultats préliminaires d'une enquête réalisée auprès de plus de 6.200 producteurs d'abeilles aux Etats-Unis par l'USDA, en collaboration avec l'association AIA (Apiary Inspectors of America) et Bee Informed Partnership.

Cette étude a été rendue publique mardi. La production de l'ensemble des personnes interrogées représente 22,9% de la production totale d'abeilles dans le pays, qui est de 2,62 millions de colonies.

La perte subie ces derniers mois par les abeilles américaines est 42% plus importante que l'hiver précédent, lorsque 21,9% d'entre elles avaient disparu.

Les abeilles connaissent depuis six ans de très importants taux de mortalité, de 30,5%, en moyenne, sans que les experts s'accordent sur un facteur déterminant.

Selon les autorités américaines, plusieurs raisons participent ces dernières années à la surmortalité des abeilles sans qu'aucune soit prévalente, comme "les parasites, les maladies, les facteurs génétiques, une mauvaise nutrition et l'exposition aux pesticides".

"Un taux de 15% de pertes des colonies est considéré comme +acceptable+ mais 70% (des apiculteurs) ont fait état de disparitions plus importantes", précise l'étude.

ppa/jum/bdx

PLUS:afp