NOUVELLES
07/05/2013 04:47 EDT | Actualisé 06/07/2013 05:12 EDT

Avril, le mois de Sinclair 

Christine Sinclair n'a pas besoin du maillot de l'unifolié pour s'illustrer. La capitaine de l'équipe canadienne de soccer est la première lauréate du titre de joueuse du mois dans la Ligue nationale féminine de soccer (NWSL).

L'attaquante du Portland Thorns FC a marqué deux buts en plus d'enregistrer une passe en trois matchs pour mériter l'honneur.

La NWSL est une nouvelle ligue composée de huit organisations. Cinquante-cinq (55) joueuses des équipes nationales du Canada (16), des États-Unis (23) et du Mexique (16) jouent dans le circuit.

Les joueuses ont été réparties dans la ligue avec l'aide d'un panel d'experts habitués de voir jouer l'élite féminine. Les acteurs des équipes nationales seniors et jeunes, des clubs professionnels et semi-professionnels et des équipes collégiales ont été impliqués dans le processus.

Les joueuses ont aussi eu leur mot à dire. Elles ont pu faire une liste de leurs destinations préférées alors que les équipes ont indiqué leurs préférences et leurs besoins.

Le premier repêchage pour les joueuses issues des collèges a eu lieu le 18 janvier dernier.

Jamais deux sans trois

C'est la troisième fois qu'on tente d'implanter une ligue de soccer féminin en Amérique. La Coupe du monde de 1999 tenue aux États-Unis conjuguée avec la victoire américaine a ouvert la voie à l'apparition de la Women's United Soccer Association (WUSA) en 2000. La ligue est disparue trois ans après le premier coup de sifflet.

En 2009, les instances du soccer féminin sont revenues à la charge avec la Women's Professionnal Soccer (WPS). Le circuit a cessé ses activités en 2012.