NOUVELLES
06/05/2013 02:54 EDT | Actualisé 06/07/2013 05:12 EDT

Russie: des milliers exhortent Poutine de libérer des prisonniers politiques

MOSCOU - Jusqu'à 20 000 partisans de l'opposition russe ont manifesté lundi pour démontrer leur colère contre le Kremlin et exiger la libération de prisonniers politiques.

Il y a exactement un an, une manifestation au même endroit à la veille de l'investiture de Vladimir Poutine pour son troisième mandat en tant que président s'était terminée par des affrontements violents entre la police et les manifestants.

Les participants à la manifestation de lundi — qui s'est déroulée dans le calme et sous haute surveillance policière — ont exhorté les autorités de libérer plus d'une vingtaine de personnes qui font face à des accusations criminelles en raison de leur participation à la manifestation de l'an dernier.

Depuis que M. Poutine a repris la présidence, les autorités ont lancé des procédures criminelles contre des militants de l'opposition et le Parlement a voté plusieurs lois répressives qui ont fait fortement augmenter les amendes pour la participation à des manifestations non autorisées et qui ont imposé d'importantes restrictions aux acteurs de la société civile.

Alexeï Navalny, un leader de l'opposition qui fait face à des accusations de détournement de fonds qu'il soutient avoir été fabriquées par le régime, a exhorté les manifestants à «chasser Poutine du Kremlin».

Il a conclu son discours en scandant «la Russie sera libre!», slogan qui a été repris par la foule.

Un petit affrontement est survenu lorsqu'un petit groupe de manifestants pro-Poutine a crié des slogans provocants. La police les a escortés pour qu'ils quittent les lieux.

Quelques heures avant le rassemblement, un homme qui travaillait à la construction de la scène est décédé lorsque de l'équipement sonore s'est effondré sur lui. Les autorités enquêtent sur l'affaire.