NOUVELLES
06/05/2013 03:16 EDT | Actualisé 05/07/2013 05:12 EDT

Paul Piché reçoit le prix Artisan de la Fête nationale

Le coup d'envoi des activités de la Fête nationale le 24 juin, a été donné lundi après-midi au cabaret Le Lion d'Or, à Montréal. Un hommage a été rendu à l'auteur-compositeur-interprète Paul Piché, qui a reçu le prix Artisan de la Fête nationale.

Lancé en 1977

Paul Piché s'est vu attribuer le prix afin de marquer les 35 ans de son tout premier album, À qui appartient l'beau temps? Le prix artisan de la Fête nationale lui est remis par le Mouvement national des Québécois et Québécoises qui coordonne les festivités de la Saint-Jean, autour du thème « Célèbrons le Québec en nous : d'hier à demain ».

Une anglophone

L'une des deux porte-parole est Judi Richards. La chanteuse, née à Toronto, s'est installée à Montréal à la fin des années 1960, en pleine montée du nationalisme québécois. En devenant porte-parole de la Fête nationale, la conjointe d'Yvon Deschamps s'est interrogée sur le thème. « Qu'est-ce que ça veut dire, le Québec en moi? C'est le français parce que moi, je suis au Québec depuis 1967, et c'est vraiment avec l'apprentissage de la langue française que j'ai compris le Québec. J'avais un bon prof, j'écoutais les monologues d'Yvon en boucle », dit Judi Richards en riant.

Et un franco

L'autre porte-parole, le comédien et cinéaste Émile Proulx-Cloutier est né trois ans après le référendum de 1980. Il estime qu'il faut mettre de côté la morosité ambiante le 24 juin. « Ça vaut la peine de mettre le projecteur sur ce qui est beau, inventif, créateur, vibrant au Québec, de se redonner des raisons pour aimer ce lieu-là, car il y en a plein », affirme le jeune artiste mutidisciplinaire. Au cours des prochaines semaines, les deux porte-parole de la Fête nationale vont sillonner le Québec pour inviter les gens à participer aux fêtes régionales et aux fêtes de quartier.