NOUVELLES
06/05/2013 11:00 EDT | Actualisé 06/07/2013 05:12 EDT

La hausse des frais de scolarité a été revue à la baisse par Québec

QUÉBEC - Les droits de scolarité universitaires augmenteront de 2,6 pour cent au Québec, plutôt que le 3 pour cent annoncé à l'issue du Sommet sur l'Enseignement supérieur de février dernier.

Avec un pourcentage correspondant à l'indice du revenu disponible des ménages, le gouvernement du Québec consent à adapter la hausse à la conjoncture économique.

En établissant une indexation basée sur le taux de croissance du revenu des ménages, le gouvernement tient compte de la capacité des familles de payer, et la stabilité de l'indice permet le maintien d'un système universitaire accessible, a soutenu le ministre de l'Enseignement supérieur, Pierre Duchesne, dans un communiqué publié en fin d'après-midi, lundi.

Pour un étudiant à temps plein inscrit à 30 crédits universitaires, les droits passeront de 2168 $ en 2012-2013 à 2224 $ en 2013-2014, soit une hausse de 56 $.

Pour les étudiants canadiens non-résidents, la hausse du montant forfaitaire sera de 8,68 pour cent, alors qu'elle sera de 2,67 pour cent pour les étudiants étrangers.