NOUVELLES
06/05/2013 08:40 EDT | Actualisé 06/07/2013 05:12 EDT

Au bord du gouffre

Cory Schneider était attendu en sauveur, mais une horde de requins insatiables ont gâché son retour au jeu dimanche soir. Accusant un retard de 0-3, les Canucks n'ont plus le choix.

Galvanisés par l'énergie de leurs partisans, Logan Couture et Joe Pavelski ont chacun réussi un doublé et les Sharks ont signé une victoire convaincante de 5-2.

Confiné au rôle de spectateur en raison d'une blessure lors des deux premiers matchs de la série, Schneider n'a jamais paru à l'aise devant les attaques inspirées de ses adversaires.

Le deuxième but de Couture au début de la troisième période, le cinquième accordé par Schneider, a mis un terme au supplice du jeune gardien.
Il a remplacé par son auxiliaire Roberto Luongo.

Mardi au même endroit, les Canucks tenteront d'éviter l'affront d'être balayés dans une série pour la première fois depuis 2001.

Les Sharks, eux, n'ont jamais remporté une série en quatre matchs en plus de deux décennies d'existence.

Tempête dans l'étang

Avec la réussite d'Alexandre Burrows à la 12e minute de la deuxième période, les Canucks étaient parvenus à réduire l'écart à 2-1. Tous les espoirs étaient permis pour la troisième période.

Moins de deux minutes après le retour de la deuxième pause, Couture a inscrit le premier de ses deux buts en avantage numérique. Patrick Marleau l'a imité neuf secondes plus tard. En un clin d'œil, c'était 4-1 Sharks.

Dan Hamhuis a marqué l'autre filet des Canucks après la deuxième réussite de Couture.

Joe Pavelski a inscrit les deux premiers buts de la rencontre et a ajouté une passe. Sa récolte de trois points a cependant été éclipsée par la performance impressionnante de son collègue Couture (2 buts, 2 passes).

Les deux hommes partagent désormais le sommet du classement de pointeurs des séries éliminatoires avec Evgeni Malkin des Penguins.

PLUS:rc