Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Retour à la normale dimanche dans les aéroports américains

Le trafic aérien aux États-Unis devrait revenir à la normale d'ici dimanche soir, une semaine après une réduction importante du nombre de contrôleurs aériens.

Un projet de loi adopté par la Chambre des représentants, vendredi, a permis de rétablir les crédits des services de contrôle aérien. L'autorité fédérale de l'aviation (FAA) a confirmé samedi que cette loi permettra aux opérations de revenir à la normale d'ici 24 heures.

Le nombre d'effectifs en poste a été réduit dimanche dernier en raison de coupes budgétaires, ce qui a entraîné le retard de milliers de vols.

Des compressions de 85 milliards de dollars sont en vigueur depuis le 1er mars parce que les démocrates et les républicains ne s'entendent pas sur le rééquilibrage des comptes publics.

La FAA doit faire face à une réduction de 5 % de son budget d'ici octobre, comme les autres agences fédérales. Des congés sans solde pour tous les contrôleurs aériens faisaient partie des mesures en place pour atteindre cette baisse, ce qui obligeait certains aéroports à limiter le nombre de vols.

Bien qu'heureux de l'issue de cette crise, le président américain Barack Obama a insisté sur le fait qu'il s'agissait d'une solution « sparadrap » et que des mesures devaient être votées rapidement pour annuler complètement les coupes automatiques.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.