Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un don de salive pour sauver une fillette montréalaise atteinte de leucémie

Des centaines de Vancouvérois ont donné un peu de leur salive mercredi pour tenter de sauver Jayden Roll, une fillette montréalaise de 4 ans qui doit trouver un donneur compatible pour une greffe de cellules souches et de moelle osseuse.

La fillette est atteinte du syndrome myélodisplasique (SMD), une maladie qui se développera en leucémie. Pour guérir, elle doit absolument subir une greffe de cellules souches et de moelle osseuse.

Afin de trouver un donneur compatible, la famille Roll a lancé un appel aux dons sur les réseaux sociaux. Des centaines de Vancouvérois ont effectué mercredi un prélèvement de salive dans l'espoir d'être un donneur compatible. Des initiatives similaires sont organisées un peu partout en Amérique du Nord.

Les meilleurs donneurs sont les hommes âgés de 17 à 35 ans, selon de la Société canadienne du sang. Sa porte-parole, Jessica Stergiou, explique qu'un don de moelle osseuse ou de cellule souche ne nécessite pas une longue hospitalisation. En cas de compatibilité, dit-elle, le don de cellules souches est similaire au don de sang. Pour le don de moelle osseuse, le prélèvement se fait dans l'os de la hanche.

Actuellement au Canada, près de mille personnes sont en attente d'une greffe de cellule souche ou de moelle osseuse, comme la petite Jayden Roll.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.