Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un agresseur sexuel plaide coupable

Un homme de 45 ans de Québec qui se comportait comme un prédateur sexuel a plaidé coupable mercredi au palais de justice de Québec. René-Claude Poliquin a reconnu avoir suivi une douzaine de femmes qui marchaient dans la rue la nuit ou à la noirceur avant de les agripper par-derrière.

« Il s'agit d'agressions physiques, par-dessus les vêtements, dirigées vers les parties sexuées des dames », explique la procureure de la Couronne, Me Carmen Rioux.

L'accusé prenait la fuite dès que la femme criait.

La douzaine d'agressions sexuelles s'est déroulée entre l'automne 2011 et son arrestation, le16 février dernier. Vers une heure du matin, il avait alors suivi puis assailli une femme qui marchait en bordure du chemin Sainte-Foy, près de l'Université Laval. La femme avait alerté les policiers qui l'ont arrêté dans le secteur quelques minutes plus tard.

Les policiers ont par la suite fait des liens avec d'autres dossiers d'agressions non résolues comportant des similitudes.

René-Claude Poliquin est incarcéré depuis son arrestation. Le juge Jean-Louis Lemay a demandé une expertise psychologique. Il reviendra en cour au mois de septembre pour la détermination de sa peine.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.