Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Opération policière contre la contrebande de cigarettes

Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ), la Gendarmerie royale du Canada (GRC), les services de police de Québec et de Lévis procèdent depuis ce matin à neuf perquisitions visant un réseau de contrebandiers de tabac.

Dix-huit personnes sont interrogées en rapport avec cette opération qui a mené jusqu'ici à cinq arrestations.

L'enquête s'est amorcée en janvier dernier à la suite de renseignements reçus du public. Le réseau revendait plus de 200 000 cigarettes de contrebande par semaine.

Selon la porte-parole de la SQ, Ann Mathieu, le réseau de contrebandiers de tabac était actif dans la région de Québec et ses environs. « Un individu d'environ 53 ans s'occupait de s'approvisionner en cigarettes de contrebande pour aller les redistribuer à ses différents revendeurs qui, eux, officiaient dans leur région respective », explique-t-elle.

Les 75 policiers qui prennent part à l'opération mènent des perquisitions dans les secteurs de Val-Bélair, de Lac-Saint-Charles, de Charny et de Saint-Narcisse, dans la région de Bellechasse. Ils pourraient procéder à d'autres arrestations.

Les contrebandiers s'approvisionnaient dans la région de Kahnawake.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.