Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Une lettre jetée à la mer par un Canadien est retrouvée 28 ans plus tard

TO GO WITH AFP STORY by Lajla Veselica Tourists enjoy the summer on the main beach of Croatia's central Adriatic resort of Dubrovnik on June 27, 2009. Croatia is bracing for the peak of the summer season with hopes of avoiding a sharp downfall in its vital tourism sector, affected worldwide by the financial crisis. During the first five months of 2009, Croatia lured 1.8 million tourists, who mainly visited its island-dotted Adriatic coastline, and registered 5.7 million overnight stays.       AFP PHOTO/ HRVOJE POLAN (Photo credit should read HRVOJE POLAN/AFP/Getty Images)
TO GO WITH AFP STORY by Lajla Veselica Tourists enjoy the summer on the main beach of Croatia's central Adriatic resort of Dubrovnik on June 27, 2009. Croatia is bracing for the peak of the summer season with hopes of avoiding a sharp downfall in its vital tourism sector, affected worldwide by the financial crisis. During the first five months of 2009, Croatia lured 1.8 million tourists, who mainly visited its island-dotted Adriatic coastline, and registered 5.7 million overnight stays. AFP PHOTO/ HRVOJE POLAN (Photo credit should read HRVOJE POLAN/AFP/Getty Images)

ZAGREB, Croatie - Le message placé par un Canadien dans une bouteille s'est finalement retrouvé en Croatie, 28 ans après qu'il eut écrit sa missive pour respecter une promesse faite à une femme.

Le message, écrit par un certain Jonathan, a été expédié de Nouvelle-Écosse en 1985, et est destiné à une Mary.

C'est la surfeuse Matea Rezik qui a découvert la note après que la bouteille se fut échouée sur la rive du fleuve Neretva.

Mme Rezik a par la suite publié une photo de la note sur Facebook et indiqué qu'elle aimerait entrer en contact avec l'un des deux correspondants.

La découverte a provoqué de nombreuses interrogations à propos de la relation entre l'homme et la femme, et ce qui pourrait être advenu d'eux.

Si le message dans la bouteille a été lancé de la Nouvelle-Écosse il y a près de trois décennies, il pourrait avoir traversé l'Atlantique, pénétré dans la Méditerranée, avant de flotter jusqu'à la mer Adriatique pour atteindre le fleuve où le contenant s'est échoué.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.