Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Coupes à l'aide sociale: Breton pourrait voter contre son parti, selon le FRAPRU

MONTRÉAL - Un regroupement de défense du droit au logement affirme que le député péquiste Daniel Breton a promis de relayer son mécontentement à propos des changements à l'aide sociale proposés par le gouvernement.

Une organisatrice du Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), Marie-José Corriveau, a déclaré qu'une quarantaine de militants ont rencontré lundi le député à son bureau montréalais.

Lors d'un échange avec eux, M. Breton a écouté leurs inquiétudes concernant les impacts d'une modification réglementaire proposée par la ministre de l'Emploi Agnès Maltais au programme d'aide sociale.

Selon Mme Corriveau, le FRAPRU craint que ces changements limitent le droit au logement et à un revenu décent.

D'après le regroupement, le député péquiste s'est engagé à relayer leurs préoccupations à Mme Maltais.

Mme Corriveau a soutenu que M. Breton a fait preuve d'ouverture lors de sa rencontre avec les militants.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le meilleur et le pire du gouvernement Marois

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.