NOUVELLES
05/04/2013 10:09 EDT | Actualisé 05/06/2013 05:12 EDT

Wall Street, abattue par l'emploi américain, s'enfonce dans le rouge

La Bourse de New York a entamé la séance nettement dans le rouge vendredi, abattue par le ralentissement très net des embauches aux Etats-Unis en mars, de mauvais augure pour la reprise économique du géant américain: le Dow Jones glissait de 0,95% et le Nasdaq de 1,47%.

Vers 13H45 GMT, l'indice Dow Jones Industrial Average abandonnait 139,39 points à 14.466,72 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, chutait de 47,33 points à 3.177,65 points.

Le S&P 500 s'affaissait de 1,11% (-17,33 points) à 1.542,65 points.

Wall Street avait fini en légère hausse jeudi, choisissant de se concentrer sur la nouvelle politique monétaire accommodante du Japon plutôt que sur des chiffres décevants sur l'emploi américain: le Dow Jones avait gagné 0,38% à 14.606,11 points et le Nasdaq 0,20% à 3.224,98 points.

Le mauvais pressentiment du marché cette semaine après une salve de données moroses dans le secteur de l'emploi s'est confirmé vendredi, avec l'annonce d'un coup de frein très net dans les embauches aux Etats-Unis en mars, divisées par trois, à 88.000 nouveaux emplois, par rapport à février.

A leur plus faible niveau depuis juin 2012, ces créations d'emplois sont bien moins nombreuses qu'attendu, les analystes ayant misé sur 192.000 embauches nettes.

"Nous y voilà, (...) le rapport de mars sur la situation de l'emploi qui a occupé tous les esprits cette semaine est vraiment très faible, et il montre que les entreprises rechignent à embaucher", a commenté Patrick O'Hare, de Briefing.com.

"Ces chiffres sont extrêmement décevants et devraient pousser les grands indices à enregistrer leurs plus mauvais résultats hebdomadaires de l'année 2013", ont estimé les experts de Wells Fargo.

Cette annonce éclipsait largement la légère baisse du taux du chômage (-0,1 point), à 7,6%, à son niveau le plus faible depuis décembre 2008. En effet, cette baisse reflète une population active qui n'a jamais été si faible depuis 1979, avec seulement 63,3% de la population en âge de travailler ayant un emploi ou cherchant activement du travail.

Le marché obligataire progressait nettement. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans baissait à 1,699% contre 1,759% jeudi soir, et celui à 30 ans à 2,873% contre 2,987% la veille.

ppa/sl/sam