Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Assurance-emploi : le Manoir Richelieu tient à ses travailleurs saisonniers

Le Manoir Richelieu passe aux actes pour contrer les effets de la réforme de l'assurance-emploi du gouvernement fédéral. Craignant de perdre ses employés saisonniers expérimentés, la direction étudie depuis quelques semaines des façons de les garder au travail le plus longtemps possible.

Ainsi, pendant la semaine de relâche, une quinzaine d'employés affectés à l'entretien du terrain de golf ont accepté de travailler à l'entretien ménager des chambres de l'hôtel. « Il faut être inventif », plaide Jean Ribbs, directeur des ressources humaines au Manoir Richelieu. Il ajoute que l'expérience a été concluante et qu'elle se poursuivra.

Dans un contexte où le recrutement est déjà difficile, la direction du Manoir fait savoir qu'elle ne peut pas se permettre de sacrifier ses travailleurs qualifiés et expérimentés. « On ne veut pas les perdre au détriment des grands centres, parce que ça serait compliqué pour nous de retrouver des gens compétents », dit M. Ribbs.

Par ailleurs, le Manoir Richelieu tiendra une journée portes ouvertes dimanche. La direction espère ainsi boucler son recrutement pour la période estivale. Il lui manque toujours une soixantaine de personnes.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.